Les 16 doctorants sélectionnés pour participer à la finale nationale à Toulouse le 13 juin 2018.
Les 16 doctorants sélectionnés pour participer à la finale nationale à Toulouse le 13 juin 2018. © David Pell / MT180 / CPU - CNRS
Campus
Article
Philippe Le Bouteiller, et Clément Chagnaud, les deux finalistes grenoblois du concours Ma thèse en 180 secondes, ont participé à la demi-finale nationale à Paris du 5 au 7 avril, où concourraient 56 doctorants et doctorantes. Seuls 16 d’entre eux ont été sélectionnés pour la finale nationale - qui se tiendra le 13 juin à Toulouse - dont nos deux champions !
Le 29 mars 2018 les 16 doctorants en lice ont présenté de manière brillante, à un public de non spécialistes, leurs thèses en trois minutes chrono. La finale Communauté Université Grenoble Alpes du concours Ma thèse en 180 secondes a été un grand succès. L’Auditorium Grenoble INP était comble, ils étaient nombreux, étudiants, doctorants, chercheurs, amis ou simples curieux, à venir écouter et soutenir les 16 candidats encore en lice. Le jury et un public captivé ont tranché et adjugé les trois prix de la finale locale.

Les lauréats

Prix du jury :

  • 1er prix : Philippe Le Bouteiller, doctorant à ISTerre (CNRS / IFSTTAR / IRD / UGA / USMB)
  • 2e prix : Clément Chagnaud, doctorant au LIG (CNRS / Grenoble INP / UGA) et au GIPSA-lab (CNRS / Grenoble INP / UGA)
  • 3e prix : Louis Gangolphe, doctorant au LRP (CNRS / Grenoble INP / UGA) et à l’IBMM (CNRS / Univ. Montpellier)

Prix du public :

  • Philippe Le Bouteiller, doctorant à ISTerre (CNRS / IFSTTAR / IRD / UGA / USMB)
Le prix du jury et le prix du public étant attribués au même candidat, c'est donc le second prix, Clément Chagnaud, qui a accompagné Philippe à Paris pour la demi-finale nationale du 5 au 7 avril 2018.

Les doctorants ont fait le show lors de finale locale

Coachés par Ludovic Lecordier, formateur pour l’organisme de communication orale Spontanez-vous, pendant quelques semaines pour préparer leurs prestations, les doctorants ont fait le show, lors de cette soirée. Pour le plus grand plaisir du public, ils ont vulgarisé leurs travaux de recherche en utilisant humour et autodérision, métaphores surprenantes et comparaisons incongrues. Mais aussi drôles et captivantes qu’étaient leurs présentations, le contenu scientifique était bien là.

Du traitement de la maladie de Wilson à la formation hybride en anglais de spécialisation, de la recherche d’un neutrino stérile au parcours de Barthélémy Faujas de Saint-Fond, de la mesure ultra-précise du temps à l’auto-calibration en radiologie interventionnelle, ils ont donné un aperçu étonnant des thématiques et de l’excellence de la recherche effectuée au sein des laboratoires membres de la Communauté Université Grenoble Alpes.

Deux champions de la Communauté Université Grenoble Alpes sélectionnés pour la finale nationale

Premier prix du jury et prix du public lors de la finale locale, Philippe Le Bouteiller, doctorant à ISTerre, a fait une très belle prestation lors de la demi-finale nationale à Paris du 5 au 7 avril dernier qui lui a permis de se qualifier pour la finale nationale à Toulouse le 13 juin. Sa thèse intitulée "Approche eulerienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope : application à l’imagerie sismique", il parvient à l’expliquer clairement en trois minutes, en reconstituant la carte bison futé des embouteillages sismiques ! Il suffit de regarder sa prestation pour se rendre compte que Philippe est un candidat redoutable qui a toutes ses chances pour représenter la France au niveau international !

Deuxième prix du jury lors de la finale grenobloise, Clément Chagnaud, doctorant au LIG et GIPSA-lab, a su lui aussi convaincre le jury parisien lors de la demi-finale nationale avec un sujet de thèse complexe : "Méthodes et outils de géovisualisation et d’analyse spatiale exploratoire pour les humanités numériques : application aux données des cartes anciennes de l’Atlas Linguistique de la France" qu’il illustre brillamment en parlant chocolatines et pains au chocolat. Une présentation qui devrait retenir l'attention du public toulousain en juin prochain.

Revoir

La pestation de Philippe Le Bouteiller lors de la finale locale à Grenoble

La prestation de Clément Chagnaud lors de la finale locale à Grenoble


La version originale de cet article a été publié sur le site de la Communauté Université Grenoble Alpes.




Publié le 12 juin 2018
Mis à jour le 14 juin 2018

Vous aimerez peut-être aussi