Cérémonie de lancement UGA Éditions
Cérémonie de lancement UGA Éditions
Campus
Article
Pour la diffusion de la recherche et des savoirs
Le jeudi 8 juin 2017, UGA Éditions, la nouvelle structure éditoriale de l’Université Grenoble Alpes, a été officiellement lancée lors d’une cérémonie en présence de Lise Dumasy et Patrick Lévy. Au service de l'ensemble des disciplines présentes dans les établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche du site, UGA Éditions s'inscrit dans le volet "rayonnement social et culturel" de l’IDEX.

Allocution de Lise Dumasy, Présidente de l'Université Grenoble Alpes et Patrick Lévy, Président de la Communauté Université Grenoble Alpes lors de la cérémonie de lancement de UGA Éditions.



Nouvelle marque éditoriale, UGA Éditions s'appuie sur le savoir-faire développé depuis près de 40 ans au sein des ELLUG (Éditions littéraires et linguistiques de l'Université de Grenoble), dont le catalogue plurilingue en Lettres et Sciences humaines compte plus de 700 ouvrages et numéros de revues, ainsi que sur l'expertise du centre Grenoble Sciences, qui a labellisé plus d'une centaine d'ouvrages en Sciences exactes publiés en partenariat avec des éditeurs tels qu'EDP Sciences pour les ouvrages en français ou Springer pour les ouvrages en anglais.

Toute l'équipe de UGA Éditions

Toute l'équipe de UGA Éditions



Pour faire face aux défis liés aux mutations de l'édition universitaire, UGA Éditions va développer de nouvelles thématiques et de nouveaux supports ouvrant ainsi son catalogue à un lectorat plus large tout en gardant l'exigence de grande qualité pour l'ensemble de ses publications.

Présentation du premier ouvrage UGA Éditions

La cérémonie a été l'occasion de presenter le tout premier ouvrage UGA Éditions : Imaginaire sériel :Les mécanismes sériels à l’œuvre dans l’acte créatif, un ouvrage dirigé par Jonathan Fruoco, Andréa Rando Martin et Arnaud Laimé.

Le succès des séries télévisées est révélateur de l'engouement du public pour les œuvres en séries. À la source de cet ouvrage, une question : pourquoi l’impact d’une œuvre sur notre imaginaire est-elle plus percutante et féconde lorsque celle-ci est conçue pour être véhiculée par des séries ?


Publié le 16 juin 2017
Mis à jour le 16 juin 2017

Vous aimerez peut-être aussi