Sciences et technologies
Article
Accompagné par la SATT Linksium et par Grenoble INP - UGA, institut d’ingénierie et de management, le projet Entroview multiplie les distinctions et franchit les étapes avant de pouvoir gagner le marché en pleine expansion des batteries rechargeables. Rencontre avec Sohaïb El Outmani, un jeune chercheur-entrepreneur qui ne manque pas d’énergie !
"Ce qui m’attire, c’est la possibilité de donner vie à une idée." Titulaire d’un diplôme d’ingénieur et d’un master de physique fondamentale, Sohaïb El Outmani a, dès le début de ses études universitaires, été porté par l’envie d’entreprendre. Lors de son stage de master à Singapour, il rencontre Rachid Yazami, co-inventeur de la batterie lithium rechargeable et prix Draper 2014. Ils évoquent ensemble un projet de thèse sur la thermodynamique des batteries lithium. Un projet de thèse et une volonté : "faire de la recherche pour l’utiliser vraiment".

Sohaïb El Outmani, porteur du projet Entroview

En 2015, Sohaïb El Outmani débute ainsi une thèse en cotutelle au GIPSA-lab (Grenoble INP - UGA, UGA, CNRS) et à l’Université de technologie de Nanyang (NTU) à Singapour. Une thèse codirigée par Olivier Sename et Pierre Granjon, tous deux enseignants-chercheurs au GIPSA-lab. Deux brevets sont alors déposés sur les résultats de recherche. De la thèse au projet de start-up, l’aventure entrepreneuriale va se dessiner début 2019 via Linksium, la société d’accélération du transfert de technologies (SATT) de Grenoble Alpes.

Un projet accompagné par Linksium et lauréat du concours i-PhD

Deux mois avant la soutenance de sa thèse, Sohaïb El Outmani présente le projet Entroview à la SATT Linksium. Soutenu par Olivier Sename et Pierre Granjon et accompagné par Grenoble INP-UGA, le projet a pour objectif de délivrer une solution de monitoring de l’état de santé des batteries rechargeables à partir notamment de mesures de paramètres électriques et thermodynamiques tels que l’entropie. Également basée sur des algorithmes d’intelligence artificielle, cette nouvelle méthodologie, développée au GIPSA-lab pendant sa thèse et brevetée, permet un diagnostic en temps réel de l’état des batteries pour une utilisation plus sûre et plus durable. Un enjeu et un projet de transfert de technologie qui ont séduit le comité d’investissement de Linksium.

En février 2019, le projet Entroview entre ainsi dans le programme de maturation de Linksium avec un financement de 180 K€. Technologie, marché, propriété intellectuelle, communication, financement… En tant que porteur de projet, Sohaïb El Outmani est accompagné par un chargé de projet au sein de la SATT et par un chargé de valorisation de Grenoble INP-UGA, tous deux spécialistes de l’innovation. Pour passer de la preuve de concept "laboratoire" à la preuve de concept "marché", il développe les premiers prototypes de son appareil de mesure. Avant de trouver la reconnaissance du marché, le projet Entroview obtient déjà ses premiers succès. En février 2020, notre jeune chercheur-entrepreneur fait partie des 29 lauréats du concours d’innovation i-PhD lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Bpifrance pour soutenir les projets de création de start-up les plus prometteurs.

Il décroche également un soutien DocTT’AuRA (Docteur TechTransfer Auvergne-Rhône-Alpes). Mis en place par Linksium en 2020 avec le concours financier de la Région, ce dispositif permet de prolonger de 6 mois les contrats de jeunes docteurs particulièrement talentueux et de sécuriser la création de leur start-up deeptech sur le territoire.
"Pour moi, Sohaïb est vraiment représentatif de ces jeunes docteurs engagés dans la valorisation de leurs travaux de thèse au travers de la création d’entreprise. L’énergie et l’implication de Sohaïb ont convaincu le comité d’investissement de la SATT, Bpifrance et la Région AuRA qui lui ont accordé leur soutien", déclare Carole Silvy, directrice du pôle maturation de la SATT Linksium.

A la conquête du marché des batteries rechargeables

Après 16 mois de maturation technico-économique, le projet Entroview est prêt à entrer en incubation. Doté par la SATT de 119 K€ et de l’accompagnement sur 14 mois d’un chargé de projet spécialisé dans l’incubation de start-up deeptech, le projet entre dans la phase de montage de l’entreprise. "J’ai une innovation à fort potentiel difficile à mettre en place mais j’ai l’impression que je suis dans le bon timing", déclare Sohaïb El Outmani pour qui la dimension entrepreneuriale du projet se conjugue aujourd’hui plus que jamais avec ses aspects scientifiques et techniques.

Entroview

"Deux vagues me soutiennent. Celle de l’Etat qui met en avant les jeunes docteurs avec une vraie volonté d’entreprendre dans la deeptech (…) et la vague marché sur les batteries lithium portée par la mobilité électrique." Dans les voitures électriques, les téléphones portables, les avions ou encore pour le stockage de l’énergie éolienne ou solaire … Les batteries lithium-ion sont présentes partout et leur production se compte en dizaines de milliards chaque année. La caractérisation et le diagnostic en temps réel de ces batteries rechargeables, pour de meilleures performances et une meilleure fiabilité, représentent donc un enjeu industriel majeur.

"Avec la croissance rapide du marché des véhicules électriques, les perspectives sont prometteuses pour Entroview." Sohaïb El Outmani est ainsi en relation depuis plusieurs mois avec un grand constructeur automobile européen intéressé par cette technologie innovante. Alors que la production des batteries destinées aux véhicules électriques devient une question stratégique pour l’Europe, notre chercheur-entrepreneur est également en contact avec l’entreprise grenobloise Verkor qui porte l’un des deux projets tricolores de "gigafactory".

Si Sohaïb El Outmani reconnaît que l’aventure entrepreneuriale l’a changé, elle correspond aussi à sa vraie personnalité qui est de "rendre les choses réelles". Entre recherche de partenaires, levée de fond, recrutement de futurs collaborateurs, il met ainsi toute son énergie pour donner naissance à sa start-up Entroview.
Publié le 8 octobre 2020
Mis à jour le 8 octobre 2020

Vous aimerez peut-être aussi