ConférenceCulture scientifique et technique
Agenda
le 11 mai 2021
De 12h15 à 13h15
Une conférence Avenue centrale de Patrick Wotling, professeur à l’université de Reims, fondateur et directeur du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN).
"La psychologie est de nouveau le chemin qui mène aux problèmes fondamentaux" (Par-delà bien et mal, § 23) : alors que la philosophie reproche traditionnellement à la psychologie son manque de rigueur, c’est tout au contraire, pour ce penseur radical qu’est Nietzsche, la démarche philosophique, telle qu’elle s’est pratiquée jusqu’à présent, qui éveille la suspicion.

En quoi alors la psychologie peut-elle servir de guide à la reconstruction enfin rigoureuse de cette entreprise ? Permettrait-elle, révélant le rôle primordial des processus infra-conscients, de neutraliser des préjugés anciens, ouvrant de ce fait à une compréhension totalement renouvelée du réel, comme jeu d’activités pulsionnelles ?

Intervenant

Patrick Wotling est ancien élève de l’École normale supérieure, et professeur à l’université de Reims. Fondateur et directeur du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN), il a notamment publié :
  • Nietzsche et le problème de la civilisation (PUF, 1995, rééd. coll. Quadriges, 2012)
  • La pensée du sous-sol (Paris, Allia, 1999, rééd. 2015)
  • La philosophie de l’esprit libre. Introduction à Nietzsche (Paris, Flammarion, 2008)
  • Dictionnaire Nietzsche (en collaboration avec Céline Denat, Ellipses, 2013)
  • "Oui, l’homme fut un essai". La philosophie de l’avenir selon Nietzsche (PUF, 2016).
Il a également traduit plusieurs ouvrages de Nietzsche aux éditions Flammarion ainsi qu’au Livre de poche.

En pratique

Attention, jauge limitée : conférence gratuite mais sur réservation uniquement.

S'inscrire le site de la MSH Alpes

Cette conférence sera également retransmise en direct sur le compte YouTube de la MSH-Alpes.

 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Amphithéâtre de la MSH-Alpes
1221 Avenue Centrale
Saint-Martin-d'Hères

Tram B ou C, arrêt "Bibliothèques universitaires"
Publié le 1 octobre 2020
Mis à jour le  1 octobre 2020