Édito

Choisie comme une des neuf villes hôtes, Grenoble accueille cinq match de la Coupe du Monde féminine de football organisée en France du 7 juin au 7 juillet 2019. L’aura médiatique inédite de cet événement international est l’occasion de revenir dans le dossier de ce nouveau numéro de (H)auteurs sur l’histoire du sport féminin. Une histoire longue, faite de combats, contre des préjugés et des stéréotypes souvent bien ancrés, et qui ont permis aux femmes d’accéder petit à petit à toutes les disciplines, aux compétitions internationales, aux métiers du sport comme aux instances sportives, et finalement d’être bien présentes sur tous les terrains ! Les femmes seront aussi au cœur du grand entretien consacré à la gestation pour autrui. La philosophe Marlène Jouan nous aide à prendre un peu de hauteur dans ce débat de société, en analysant les questions morales, sociales et éthiques profondes qu’elle soulève. De la hauteur, nous en prendrons encore, mais au sens propre cette fois, en partant au Pérou dans la ville la plus haute du monde, à la rencontre des habitants de la Rinconada qui vivent en permanence à une altitude où la vie humaine n’est en théorie plus possible, puis en décollant avec le nanosatellite Amical Sat sur lequel Étienne Rolland, jeune chef de projet au Centre Spatial Universitaire de Grenoble, travaille depuis deux ans et dont il attend maintenant fébrilement la mise sur orbite et surtout les premières photos d’aurores polaires prises depuis l’espace…
 

Patrick Lévy,
Président de l’Université Grenoble Alpes
Coordinateur du projet IDEX "Université Grenoble Alpes : Université de l’innovation"

Sommaire