Culture
Article
Au terme d’une soirée chaleureuse et animée, c’est Philippe Le Bouteiller qui a conquis à la fois le jury et le public. Clément Chagnaud et Louis Gangolfe n'ont pas démérité, recevant respectivement le 2e et le 3e prix du Jury.

L’auditorium de Grenoble INP était comble ce jeudi 29 mars 2018 pour la finale "Communauté Université Grenoble Alpes" du concours "Ma thèse en 180 secondes" (MT180). Ils étaient nombreux, étudiants, doctorants, chercheurs, amis ou simples curieux, à venir écouter et soutenir les 16 candidats encore en lice.

Au terme d’une soirée chaleureuse et animée, c’est finalement Philippe Le Bouteiller, doctorant en 2e année au sein de l’Institut des Sciences de la Terre [1] qui a conquis à la fois le jury et le public. Dans sa thèse intitulée "Approche eulérienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope : application à l’imagerie sismique", tel le bison futé des embouteillages sismiques, il cherche à cartographier l’intérieur de la Terre grâce aux indices véhiculés par les ondes émises lors des tremblements de terre. 

Clément Chagnaud, doctorant au Laboratoire d'informatique de Grenoble [2] et au GIPSA-lab [3], et Louis Gangolfe, doctorant au Laboratoire Rhéologie et Procédés de Grenoble [4] n'ont pas démérité, recevant respectivement le 2e et le 3e prix du Jury. 

Le podium de la finale locale du concours MT180

De gauche à droite : Clément Chagnaud (2e prix du jury), Philippe Le Bouteiller (1er prix du jury et prix du public) et Louis Gangolfe (3e prix du jury). 

Le prix du jury et le prix du public ayant été attribués au même candidat, c'est donc Clément Chagnaud et Philippe Le Bouteiller qui représenteront la Communauté Université Grenoble Alpes dans la suite du concours, à Paris en demi-finale du 5 au 7 avril 2018.



Une carte "bison futé" des embouteillages sismiques : Philippe Le Bouteiller, finale locale #MT180


Chocolatine ou pain au chocolat ? Clément Chagnaud, finale locale #MT180

Les doctorants ont fait le show

Coachés par Ludovic Lecordier, formateur chez Spontanez-vous, pendant quelques semaines pour préparer leurs prestations, les doctorants ont fait le show, lors de cette soirée. Pour le plus grand plaisir du public, ils ont vulgarisé leurs travaux de recherche en utilisant humour et autodérision, métaphores surprenante et comparaisons incongrues. Mais aussi drôles et captivantes qu’étaient leurs présentations, le contenu scientifique était bien là.

De la maladie de Wilson à la répartition géographique du mot "chocolatine", de l’imagerie médicale à la sécurisation des protocoles de temps des ordinateurs, de la biographie de Barthélemy Faujas de Saint-Fond à la reconstruction de tissus mous et le marketing des produits du terroir, de l’érosion par cavitation aux méthodes hybrides d’apprentissage de l’anglais, ils ont donné un aperçu étonnant des thématiques et de l’excellence de la recherche effectuée au sein des laboratoires du site Grenoble Alpes.

Le concours international MT180

Initié en 2012 au Québec (Canada), "Ma thèse en 180 secondes" est un concours de vulgarisation scientifique organisé en France depuis 2014 par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Conférence des présidents d’université (CPU), en partenariat avec la Caisse des dépôts, la Casden, la MGEN et France 3. Le vainqueur du concours national MT180, ainsi que le doctorant arrivé en deuxième place, représenteront la France lors de la finale internationale le 28 septembre 2017 à Liège, en Belgique.

Depuis le début du concours, les doctorants de la Communauté Université Grenoble Alpes se sont illustrés à plusieurs reprises dans le concours. En 2015, Alexandre Artaud a remporté le premier prix du jury et le prix du public lors de la finale nationale et le deuxième prix du jury et le prix du public lors de la finale internationale. En 2017, Sabrina Fadloun a remporté le premier prix du jury et le prix du public lors de la finale nationale et le prix du public lors de la finale internationale.

Notes :
 
  1. ISTerre - CNRS / IFSTTAR / IRD / Université Grenoble Alpes / USMB
  2. LIG - CNRS / Grenoble INP / Inria / UGA
  3. CNRS / Grenoble INP / UGA
  4. LRP - CNRS / Grenoble INP / Université Grenoble Alpes


Publié le 29 mars 2018
Mis à jour le 6 avril 2018

Vous aimerez peut-être aussi