Dans les studios de Moustic Audio Agency, trois générations autour des micros… pour parler du rap. Thierry Imberty / Moustic
Dans les studios de Moustic Audio Agency, trois générations autour des micros… pour parler du rap. Thierry Imberty / Moustic
Culture
Article
Un débat entre chercheurs sur les origines du hip-hop et la place du rap dans notre société. Et ce qu’il peut apporter… y compris au capitalisme.

L’été 2018 a été marqué par un fait divers étonnant ou banal, selon les points de vue : une bagarre à l’aéroport d’Orly entre les rappeurs Booba et Kaaris. Encore une fois pourrait-on dire, les médias ont parlé du rap pour de mauvaises raisons.

Mais que dit le rap, musique numéro un des plates-formes de streaming, de notre société, de l’économie et même du management ? Et quels sont les apports du hip-hop ?

Pour aborder cette question, dans le studio de Moustic Audio Agency, trois auteurs familiers des pages de The Conversation : Jean-Philippe Denis, chroniqueur Hip Hop Management, et deux enseignants chercheurs en sciences de gestion spécialistes du rap : Tarik Chakor et Hugo Gaillard. Et un jeune normalien, entré major à l’ENS Saclay, Leo Denis, qui fait entendre la voix de la jeunesse dans ce débat.

Animation : Yves Bongarçon (Moustic the Audio Agency) et Didier Pourquery (The Conversation France). Réalisation : Joseph Carabalona et Thierry Imberty (Moustic the Audio Agency).

> Écouter le podcast


Retrouvez la version originale et complète de ce podcast sur The Conversation.



Publié le 4 septembre 2018
Mis à jour le 10 septembre 2018

Vous aimerez peut-être aussi