Campus
Article
Professeur émérite de l’Université Grenoble Alpes, physicien et ancien Président de l’Université Joseph Fourier, Alain Némoz nous a quittés le 1er octobre.
Ancien élève de l’École normale supérieure de la Rue d'Ulm, agrégé de physique et docteur d'Etat, Alain Némoz a été physicien du solide au Centre de recherche sur les très basses températures (CRTBT). Président du Département de physique de l'Université Joseph Fourier de 1973 à 1981, directeur du Centre interuniversitaire de calcul de Grenoble de 1981 à 1989, Alain Némoz a été président de l’Université Joseph Fourier de 1989 à 1994 après en avoir été le vice-président à la recherche.

Alain Némoz a joué un rôle important dans la création du Centre scientifique Joseph Fourier de Valence (aujourd’hui Département Sciences Drôme-Ardèche) qui a été inauguré sous sa présidence. Vice-président en charge des relations internationales pendant de nombreuses années après son mandat de président, il a grandement contribué à la structuration du service des relations internationales de l'UJF.

Très investi dans la culture scientifique et sa diffusion vers tous les publics, Alain Némoz était l’un des fondateurs de l’introduction de la Culture scientifique et technique à la Maison de la culture de Grenoble dès sa création en 1968. Il en sera le président de 1973 à 1977. Puis en 1979, il est à l’origine de l’ouverture du CCSTI-La Casemate qu’il présidera de 1980 à 1989, le premier centre culturel scientifique créé en France. Depuis lors, une quarantaine de CCSTI ont vu le jour.

Fervent défenseur de la mémoire de notre site universitaire et de son patrimoine, il était membre de l’Académie Delphinale, de l’Association pour le patrimoine et l’histoire de l’industrie en Dauphiné (APHID), du Musée grenoblois des sciences médicales et de l’Association pour un conservatoire de l’informatique et de la télématique (ACONIT).

Amateur de ski comme de tennis, il devint un président très actif du Grenoble Université Club (GUC) de 1991 à 2011.

Il nourrissait une affection particulière pour l’Ecole de physique des Houches et ses glaciers environnants.

Toujours très investi dans la vie universitaire, Alain Némoz était chevalier dans l’ordre national du Mérite et officier de l’ordre des Palmes académiques. Il était, enfin, professeur émérite à l'Université Grenoble et membre de la Commission de déontologie de la fonction publique.

Alain Némoz incarnait cette génération d’universitaires qui ont tant compté pour notre site. Il aura participé jusqu’au bout et avec beaucoup d’enthousiasme à chacune des cérémonies officielles auxquelles il était convié. On se souviendra longtemps de son énergie communicative et des anecdotes concernant notre université qu’il savait partager avec humour.

Nous nous associons à la douleur de sa famille, de ses proches et de ses amis.

Patrick Lévy, Président de l’Université Grenoble Alpes

Les obsèques d’Alain Némoz auront lieu samedi 5 octobre 2019 à partir de 9h en l’église Notre-Dame de la Plaine Fleurie à Meylan.


En septembre 2010, quelques mois avant le bicentenaire de la Faculté des sciences de Grenoble (1811-2011), Alain Némoz revient sur les temps forts de son mandat de Président de l'Université Joseph Fourier de Grenoble de 1989 à 1994.
 
Publié le 3 octobre 2019
Mis à jour le 5 octobre 2019

Vous aimerez peut-être aussi