Le robot RobAIR au fablab
Sciences et technologies
Article
À FabMSTIC, la plateforme de prototypage rapide du campus grenoblois, les étudiants ont mis leurs compétences en commun pour fabriquer un robot de téléprésence.
RobAIR, - prononcer « Robert » -, est un robot de téléprésence fait maison. Quelques pots de fleurs assemblés astucieusement suffisent à lui donner une silhouette humanoïde et à dissimuler le châssis et les capteurs qui lui permettent de se déplacer. Une tablette fixée contre son « buste » renvoie l’image du pilote qui le commande, facilitant ainsi le contact social. RobAIR est destiné à l’enseignement et à l’expérimentation à faible coût de la robotique de service dans des environnements réels. Il a été entièrement conçu au sein du fablab FabMSTIC, avec la collaboration des écoles Polytech’Grenoble, Ensimag, Phelma, Génie industriel et des UFR IM²AG et LLASIC, (module I3L). Les étudiants se servent de la plateforme de prototypage rapide pour mettre en application leurs connaissances en informatique, électronique, mécanique et traitement du signal.

Libre source

Grâce à aux projets de recherche des étudiants, RobAIR s’enrichit de nouvelles compétences. L’atout de ce robot « made in Grenoble », comparé aux robots de téléprésence industriels, tient au fait qu’il est libre source (open software, open hardware, open design, open data) et donc personnalisable en fonction des besoins et des usages. Il évolue en permanence et sera amené à changer de formes. « Au fablab, nous mettons au point des prototypes sur mesure, explique Jérôme Maisonnasse, ingénieur au Laboratoire d’informatique de Grenoble (LIG) et manager pour la partie recherche de FabMSTIC. RobAIR est un projet parmi d’autres. Le LIG qui est à l’origine de la plateforme veut mettre en place un living lab qui fera de l’innovation sociale le lien entre la société et le monde académique. »

Démonstration en images


Publié le 9 décembre 2016
Mis à jour le 10 février 2017

Vous aimerez peut-être aussi