Christian Jutten, lauréat 2016 du Grand Prix
Christian Jutten, lauréat 2016 du Grand Prix "Science et Innovation" du CEA décerné par l'Académie des Sciences © CNRS
Campus
Article
Christian Jutten, professeur de l'Université Grenoble Alpes au laboratoire Grenoble Images Parole Signal Automatique (GIPSA-lab – CNRS / Grenoble INP / Université Grenoble Alpes), fait partie des 35 lauréats des Grands Prix 2016 de l’Académie des sciences. Il reçoit le Prix "Science et Innovation" du CEA qui lui sera remis le 22 novembre 2016 à l’Académie des sciences sous la Coupole de l’Institut de France. Cette haute distinction vient récompenser ses contributions pionnières dans le domaine du traitement du signal et plus précisément en extraction et séparation de sources et en traitement statistique du signal multidimensionnel. Par son travail particulièrement innovant, Christian Jutten a initié et développé un champ de recherche nouveau aux applications nombreuses notamment en biomédical, en traitement de la parole, en géosciences et astrophysique ou en génie chimique.
En traitement du signal et des images, les capteurs fournissent généralement un signal mélangé, en raison de leur sélectivité limitée, et il est donc essentiel de séparer (ou extraire) les informations utiles des informations dites "nuisibles" (bruit). En télécommunications, en géophysique ou encore en imagerie médicale, la séparation de sources permet ainsi une meilleure compréhension des informations. Dans ce contexte, Christian Jutten a contribué à développer un cadre méthodologique et à montrer sa pertinence dans des domaines variés. Actuellement, ses travaux sont orientés vers l’extension de ce cadre théorique à la séparation de sources multimodales, c’est-à-dire mesurées par des capteurs de types différents[1] (par exemple électroencéphalographie et magnétoencéphalographie pour mesurer l’activité cérébrale), à l’extraction des seuls signaux utiles ou au cas de systèmes non linéaires[2].

Spécialiste du traitement statistique des signaux multidimensionnels, internationalement reconnu pour ses travaux dans ce domaine et souvent récompensé par la communauté scientifique, notamment en recevant la médaille Blondel de la Société des électriciens et des électroniciens en 1997, ainsi que les titres de Fellow IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) et Fellow EURASIP (European Association for Signal Processing) respectivement en 2008 et 2013, Christian Jutten est également membre senior de l’Institut universitaire de France depuis 2008. Entre 2012 et 2015, il a été directeur adjoint scientifique de l’Institut national des sciences de l’information et de leurs interactions au CNRS, en charge du domaine "Signal – Image"[3] et en 2012, il est lauréat d’un ERC Advanced Grant[4], pour son projet "Challenges in extraction and separation of sources" (CHESS). Une carrière remarquable que l’Académie des sciences récompense cette année.

[1] Dans de nombreux domaines, en raison de la diversité des types de capteurs, l’enregistrement d’un même phénomène physique conduit à des ensembles de données très variées et hétérogènes, c’est ce qu’on appelle la multimodalité.
[2] Par exemple les capteurs chimiques ou les images hyperspectrales de la terre, d’une planète ou de l’univers.
[3] Il est aujourd’hui chargé de mission "Signal & ERC" à l’INS2I du CNRS.
[4] Bourse exceptionnelle et très sélective attribuée chaque année par le Conseil européen de la recherche à des chercheurs ayant un palmarès de résultats de recherche significatifs au cours des dix dernières années.
Publié le 7 novembre 2016
Mis à jour le 8 février 2017

Vous aimerez peut-être aussi